Ce que je sais de Vera Candida

7ab89-coeur54

ce que je sais de vera candidaCe que je sais de Vera Candida – Véronique Ovaldé

Je ne sais pas pourquoi, mais ce roman m’a attendu très longtemps sur l’étagère. Je n’osais pas l’ouvrir, peut-être par peur de ne pas assez l’aimer alors que tout le monde ou presque en disait tant de bien. Et puis un jour… Et j’ai eu bien raison parce que je m’y suis plongée avec bonheur.

Aucun problème à accepter d’entrer dans un pays imaginaire, aucun problème à suivre l’improbable malédiction qui pèse sur les femmes d’une même famille, celle de Vera Candida.

Aucun problème à savourer les mots et la poésie de Véronique Ovaldé.

Elle compose avec habileté un chant qui porte le lecteur jusqu’à la dernière page.

On se croirait dans un roman d’Amérique du Sud où les personnages sont hors-norme et leur histoire digne d’une fable parfois cruelle, où la sensualité est présente partout, où les rapports humains sont forts.

Ce que je sais de Vera Candida, c’est une histoire de femmes, grand-mère, fille et petite-fille, liées à un homme monstrueux. D’ailleurs, la plupart des personnages masculins sont violents et se comportent avec les femmes comme des soudards, à l’exception d’Itxaga, journaliste indépendant.

Véronique Ovaldé fait de Vera Candida un personnage fort qui décide de rompre la malédiction et de vivre pleinement sa propre vie dans une très belle histoire qui parle d’amour, de féminité, de relations mère-fille, mais aussi beaucoup de liberté.

Véronique Ovaldé est une conteuse qui n’hésite pas à user d’un langage cru, mais aussi d’humour. Son écriture est inventive et elle a tant de grâce que l’histoire de Vera Candida et des femmes de sa famille résonne encore longtemps après qu’on a tourné la dernière page.

D’autres avis enthousiastes chez Sylire, Philisine Cave, Une Comète, Theoma, Didi

Et moins enthousiaste cher Zarline

 

Publicités
Cet article, publié dans Romans, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Ce que je sais de Vera Candida

  1. Didi dit :

    Oh oui quel bonheur de lecture que ce livre d’Ovaldé, mon préféré quoi que le dernier est très beaux aussi.
    J’aime ce qu’elle écrit, de belles rencontres littéraires.
    Merci pour le lien et ton billet mets en avant mes impressions
    Bises

  2. Chouette ! Il est dans ma PAL ça m’encourage toujours à sortir les livres stockés depuis longtemps quand il est coup de cœur chez un blogueur…

    Si je peux me permettre, il y a une petite coquille sous la couverture du livre, c’est noté Virginie au lieu de Véronique.

  3. anne7500 dit :

    Pssst : en dessous de ton gros coeur, c’est Véronique, pas Virginie 😉 Tiens, elle pourrait faire partie de mon voyage au long cours 2015 : exhumer chaque mois de la PAL un auteur à découvrir.

    • somaja1 dit :

      Merci pour l’œil attentif ! C’est corrigé !
      Pas mal ton idée de voyage chez les auteurs à découvrir. C’est vrai qu’on a tendance à lire ceux qu’on connaît déjà et qu’on aime. Alors qu’il y en a tant d’autres qui nous attendent !

  4. eimelle dit :

    il est dans ma pal aussi, il faudrait bien que je l’en sorte!

  5. Syl. dit :

    D’accord. Jusqu’à présent, je n’étais pas tentée. Il faut que cela soit toi pour que je le note et le souligne.

  6. sylire dit :

    Oui j’ai adoré ce roman, son meilleur jusqu’à présent je crois. J’ai été un peu déçue par ces derniers que je comparais à celui-ci.

    • somaja1 dit :

      J’en lirai d’autres mais c’est vrai que je vais attendre au moins autant de bonheur de lecture qu’avec celui-ci. Je risque peut-être d’être déçue.

  7. Mind The Gap dit :

    Une auteur que je connais de nom et que je lirai peut-être bien un jour…elle remporte beaucoup de succès il me semble, il doit bien y avoir une bonne raison. Gros bisous miss !

  8. Mélo dit :

    Ton billet me fait penser qu’il faut que je m’y plonge aussi 😉 Jamais lu encore Véronique Ovaldé mais je commencerai sûrement par celui-là.
    Bon week-end, Somaja.

  9. Je suis ravie de ce beau coup de cœur, mérité selon moi ! On se rejoint. Grosses bises.

  10. lorouge dit :

    J’ai adoré moi aussi, il mérite amplement ton coup de coeur. J’ai été déçu par La grâce des brigands (son dernier je crois) que, du coup, je comptais aimer autant…. Mais ce n’est pas pour autant que je n’essayerais pas encore avec Des vies d’oiseaux qui me tente énormément… Je ne vais pas lui tourner le dos pour une déception, non mais ;0) Bisous, bon dimanche (un dimanche en semaine c’est agréable, non ?! ;0)

    • somaja1 dit :

      La vie des oiseaux me tente aussi. Il faut toujours donner une deuxième chance à un auteur ! 🙂
      Des dimanches, j’en voudrais au moins 2 par semaine, c’est trop bien ! 🙂

  11. Asphodèle dit :

    Je n’arrivais pas encore à franchir le pas avec elle mais puisque c’est toi qui prescris, je vais suivre l’ordonnance et la lire quand ma PAL baissera de façon plus conséquente ! 😆

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s