La Fille de l’Irlandais

la fille de l'irlandaisLa fille de l’Irlandais – Susan Fletcher

Eve Green revient sur l’année de ses 8 ans, année où elle a perdu sa mère et où elle a dû aller vivre dans la ferme de ses grands-parents qu’elle ne connaît pas, au Pays de Galles.

Pour cette petite fille rousse au caractère bien trempé, les choses ne vont pas se passer facilement. Il lui faudra en plus de son deuil, faire avec l’agressivité de certains des habitants qui lui reprochent d’être la fille de son père.

L’année de ses 8 ans, elle s’est toutefois fait un ami à l’école, a découvert la campagne et les travaux de la ferme. Elle a surtout fait la connaissance de ses grands-parents et est tombée sous le charme de son grand-père.

Mais c’est aussi l’année de ses huit ans qu’elle a compris pourquoi sa mère s’était enfuie.

Durant cette première année, elle s’est fait un ami secret qui deviendra l’objet de remords qui la suivront longtemps.

L’année de ses 8 ans elle croisera le chemin d’une autre fille qui va disparaître sans plus jamais laisser de traces, ce qui donnera l’occasion aux habitants du petit village gallois de montrer le meilleur d’eux-mêmes : mensonges, soupçons, vengeance, faux-témoignages, et au mieux, silences…

Mais surtout, l’année de ses 8 ans, Eve rencontre celui qui va devenir son grand amour.

J’avais souvent vu sur les blogs des avis très positifs sur Susan Fletcher et j’avais très envie de découvrir cette auteure.

Sans dire que La Fille de l’Irlandais est un coup de cœur, j’ai passé un très bon moment de lecture.

Certes il y a des fragilités dans ce récit. Susan Flectcher aurait pu se passer des passages sur la disparition de l’autre petite fille. Je n’ai pas trouvé que cela apportait beaucoup à l’histoire. Le décès d’une mère, l’installation dans une nouvelle vie où on lui fait payer ce que son père a fait des années auparavant, tout cela suffisait à faire un roman intéressant

Pour ma part, j’ai aimé la construction du roman passant du présent au passé, et mélangeant les temps de ce passé. Il fonctionne comme la mémoire, à partir d’un fil il tricote et détricote au fur et à mesure les petits et plus grands événements.

J’ai aimé les descriptions de la nature et des saisons dans ce coin reculé du Pays de Galles et les descriptions des errances d’une petite fille découvrant son nouvel environnement.

Bref, j’ai aimé ce récit empreint de nostalgie et de  mélancolie.

Publicités
Cet article, publié dans Romans, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour La Fille de l’Irlandais

  1. Mrs Figg dit :

    Je viens justement de l’emprunter à la bibliothèque car j’avais envie de découvrir S.Fletcher pour les mêmes raisons que toi. Mais j’hésite encore même si j’aime ce que tu écris sur la description de la nature …

    • somaja1 dit :

      Ce n’est pas un grand roman mais il y a de très belles choses, très sensibles. Mais si tu hésites c’est que ce n’est pas le bon moment. Tu pourras toujours le réemprunter à la bibli plus tard .

  2. les Caphys dit :

    merci, une très bonne idée de lecture pour ces prochains mois
    PS : la couverture est d’une infinie tristesse

    • somaja1 dit :

      Bienvenue ici Les Caphys. Tu as radon pour la couverture. Elle correspond bien à l’atmosphère mélancolique du roman. Mais en même temps elle ne dit pas la force et l’énergie de cette petite fille de 8 ans. Si jamais tu te laisses tenter je te souhaite un bon moment de lecture.

  3. Jerome dit :

    Longtemps que je n’avais pas vu d’avis sur ce titre. Malgré ton enthousiasme, je reste moyennement tenté.

    • somaja1 dit :

      Il ne faut jamais se forcer quand il est question de lecture. Je suis sûre que tu as beaucoup de belles choses qui frétillent d’impatience dans ta PAL. 😉

  4. Asphodèle dit :

    Depuis mon coup de coeur (non chroniqué) pour « un bûcher sous la neige) je suis prête à lire n’importe quel livre de cette auteure ! Celui-ci est noté (pas en priorité) mais j’y reviendrai ! 😉

  5. Syl. dit :

    J’ai les 2 de l’auteur. Pour cet été ou cet hiver…
    Bises

  6. Aifelle dit :

    J’avais aimé, mais éprouvé une petite déception quand même parce que lu après « un bûcher sous la neige » qui avait été un gros coup de cœur.

    • somaja1 dit :

      D’après tous les commentaires je crois que j’ai bien fait de commencer par celui-là. Et « Un bûcher sous la neige » est sur ma LAL bien sûr.

  7. Mind The Gap dit :

    Tu lis énormément de livres qui se passent dans la l’enfance ou l’adolescence…
    Je connais de nom seulement cette auteur, mais je ne suis pas tenté.

  8. lorouge dit :

    Une auteure que j’adore pour, justement, ses descriptions de la nature et pour cette atmosphère qu’elle rend si bien. Celui ci n’est pas encore dans ma PAL mais il finira bien par y être ;0) Il a tout pour me plaire… Bises

    • somaja1 dit :

      D’après les commentaires, ce n’est pas son meilleur, mais pour une découverte de l’auteur, c’est plutôt réussi. Et je compte bien continuer à la lire. Contente de te revoir ici L’Or. bises

  9. Philisine Cave dit :

    C’est le Susan Fletcher que j’ai le moins aimé (pourtant je suis une fan de cette auteure) J’ai apprécié la lecture mais elle ne m’a absolument pas marquée, contrairement à Avis de tempête et Les reflets d’argent. Bises

  10. Mon préféré est le Bûcher sous la neige. Ensuite Avis de tempête. Reflets d’argent est intéressant (elle a un beau style et parle magnifiquement de la nature) mais j’ai moins aimé l’histoire. J e n’ai pas lu celui-ci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s