Un avion sans elle

un avion sans elleUn avion sans elle – Michel Bussi

En 1980, deux familles se déchirent pour la garde d’un bébé de trois mois, seule rescapée du crash du vol Paris-Istanbul.

La justice tranchera et décidera de l’identité de ce bébé. Emilie rejoindra ses grands-parents Vitral, très modestes, et son grand frère Marc.

Pourtant, les de Carville n’en resteront pas là. Ils mandatent un détective privé, Crédule Grand-Duc (pourquoi ce nom ridicule qui enlève un peu de crédibilité au récit ? mystère !), pour faire la lumière sur l’identité de celle qu’ils considèrent comme leur petite-fille Lily-Rose.

Crédule (bon, puisqu’il s’appelle ainsi, on va l’appeler ainsi, mais franchement…) aura jusqu’à la veille de la majorité de ce bébé pour prouver qu’elle est bien une de Carville.

Crédule (y’a pas, je ne m’y fais pas !) note toutes ses recherches et ses échecs au fil des années, et n’ayant rien réussi à prouver, il se suicide (à cause de son échec ou à cause de son nom ?).

Mais s’agit-il vraiment d’un suicide ?

Là-dessus, Emilie disparait après avoir laissé un message étrange à son frère. Ce dernier se lance à sa recherche, aidé des notes du détective.

Je ne vais bien sûr pas raconter tous les détails.

Juste vous dire que cette histoire avec ses personnages un peu caricaturaux (les gentils pauvres grands-parents au grand cœur, les vilains riches grands-parents, le détective au nom improbable, la jeune fille un peu trop parfaite, le grand frère un peu trop attentionné, …) ne m’a pas emballée au début, mais que le rythme s’accélère assez rapidement, et la construction du récit teint en haleine.

L’intérêt de ce roman réside bien dans sa construction. Le lecteur découvre les événements au fur et à mesure, à travers les yeux de Marc qui lui-même reprend pas à pas les recherches du détective. L’alternance entre ce que Marc vit au présent, et le passé, grâce au carnet de Crédule Grand-Duc donne du rythme, maintient le suspens et permet au lecteur de construire ses propres hypothèses.

Et à propos d’hypothèses, j’ai trouvé que le final valait vraiment d’avoir été au bout de ce roman. Ce n’est qu’à la fin que tout prend son sens et franchement j’étais loin d’imaginer le pourquoi du comment.

Pas un roman qui m’a passionnée, mais je relirai Michel Bussi.

Challenge Thrillers et polars 2014-2015

Challenge Thrillers et polars 2014-2015

Publicités
Cet article, publié dans Romans policiers, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Un avion sans elle

  1. Syl. dit :

    La couverture est sympa, ça me donne envie de faire des petits trucs en papier.
    Je ne note pas le livre pour l’instant. Si je n’avais pas mes piles qui dégringolent, j’aurais été intéressée.
    Bise

  2. bladelor dit :

    Je l’ai dans ma PAL et on en a parlé l’autre jour à mon club de lecture. Bref, avec ton billet, voilà une troisième raison de le sortir !!

  3. anne7500 dit :

    Pas encore lu ce titre, mais ça viendra ! Je veux même lire les premiers Bussi, qui me semblent très intéressants et instructifs, comme « Code Lupin ».

  4. lorouge dit :

    J’en ai beaucoup entendu parler déjà de ce titre là, je n’ai jamais encore lu Michel Bussi et tu es la première à m’en donner l’envie ;0) Bonne journée Somaja

  5. eimelle dit :

    je l’avais lu avec plaisir!

  6. kathel2 dit :

    J’avais trouvé aussi les personnages caricaturaux, mais les pages tournent toutes seules, et la fin est très bien, c’est vrai !

  7. Mind The Gap dit :

    Je ne connais pas, seulement de nom, c’est l’un des auteurs français qui a le plus de succès dans notre pays. Le sujet me rappelle trop certains faits divers, bref je passe mon tour. Au fait, je ne sais pas si je t’ai dit que j’avais beaucoup aimé Paul Auster, le livre que tu m’as offert, je ne l’ai pas chroniqué mais vraiment j’ai bien aimé, moins la fin, et je relirai ce grand écrivain! Merci encore !

    • somaja1 dit :

      Qui a le plus de succès ??? C’est vrai ? D’où tu tiens cette info ?
      Pour ce qui est de Paul Auster, il faut que tu lises la trilogie New-yorkaise.

  8. Prudence dit :

    un avion sans elle m’a beaucoup plu et du coup j’ai lu d’autres livres de cet auteur qui sait si bien nous amener là où il veut ! je te recommande Nymphéas noirs… surtout si tu aimes la peinture de Monet…

  9. coucouuuuu la centreuuuse !
    ouf, j’t’ai retrouvée ! et bien, de Bussi,il y a Nympheas noirs, tu verras, ça te plaira !
    tu me diras…
    bizzzzz de Korriganie

    • somaja1 dit :

      Houlala ! ça sent le printemps, la Korrigane sort de son antre !!! J’ai déjà noté Nymphéas noirs, je sens que je vais aimer. bisous de centreuse et très heureuse de te revoir par ici

  10. Une Comete dit :

    Plutôt une bonne surprise en ce qui me concerne malgré de gros défauts. Bisous !

    • somaja1 dit :

      Tu as raison, il y aurait de quoi dire sur certains points, mais ça se laisse lire, ça fait tourner les pages avec une belle surprise à la fin, c’est tout ce que je demandais quand je l’ai lu. bises

  11. J’ai lu son livre sur les nymphéas noirs. Oh! Mais je vois que la Korrigane échevelée t’a déjà renseignée. Impossible mais vrai, elle est enfin sortie pour courir sur la lande ou gambader dans la forêt de Brocéliande!

  12. Sandrine dit :

    C’est un peu ce que je crains avec cet auteur : tout ça m’a l’air un peu facile…

    • somaja1 dit :

      C’est le genre de livre qu’on lit sans déplaisir, il ne faut pas en attendre plus. Apparemment certains de ses autres romans sont meilleurs. A suivre …

  13. Une Comète dit :

    j’ai fait exactement le même constat que toi, avec le même livre 🙂 Et les personnages manichéens et caricaturaux m’ont paru peu crédibles. J’ai pourtant trouvé l’histoire assez chouette. Bisous

  14. Une Comète dit :

    je remets un message sur le même billet… Fatiguée la Béa…

  15. elea1688 dit :

    A la lecture de ton billet je suis hésitante .. mais je note ça dans un coin de mon esprit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s