Metal Médolie

metal melodieMetal Mélodie – Maryvonne Rippert

Une fille comme Luce, je n’en souhaite à aucune mère ! Elle est en rogne perpétuelle contre sa mère et le reste du monde, elle se vêt de noir, s’enlaidit à coup de piercings, de maquillage-camouflage et écoute à fond une musique qui a oublié ce que solfège veut dire.

Et pourtant ! Luce n’est certainement pas ce que les premières pages du roman veulent faire penser d’elle, ni ce qu’elle-même veut faire penser d’elle.

Un jour elle découvre que sa mère ne rentrera pas ; elle est partie quatre mois en Australie pour une mission. Pas vraiment d’explication à sa fille, juste un peu d’argent, et débrouille- toi avec ça.

Au début, c’est le soulagement, et Luce use et abuse de la nouvelle liberté qui est la sienne, puis vient la colère, encore, contre cette mère qui l’abandonne. Et enfin, l’inquiétude. Pourquoi elle ne donne pas de nouvelles ?

Luce va finir par se poser des questions sur sa mère, et partir en Espagne en quête de cette Inès dont finalement elle ne connait pas grand-chose.

C’est là, dans la chaleur et les couleurs andalouses que Luce va faire la connaissance de sa mère. Elle va y faire de belles rencontres, s’approcher au plus près de sa mère et de sa jeunesse, mais surtout elle va grandir, laisser tomber sa carapace noire et s’ouvrir aux autres.

Un très joli roman initiatique qui parle avec justesse et délicatesse de l’adolescence, des relations mère-fille et de la difficulté à devenir adulte.

Publicités
Cet article, publié dans Romans dits jeunesse, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Metal Médolie

  1. Asphodèle dit :

    Je ne connais pas mais si tu le dis c’est que c’est certainement bien ! 😉

  2. Asphodèle dit :

    p.s : à suivre pour la brouette ! Si tu penses que c’est indispensable ! 😉

    • somaja1 dit :

      Qué brouette ??? Je ne me déplace qu’en remorque moi ! J’ai un certain standing à tenir !
      Indispensable, je ne sais pas, mais je ne pourrai pas te le prêter, il venait de la bibli du boulot. Désolée.

  3. aifelle dit :

    Le thème est intéressant, c’est un livre pour jeune adulte ?

  4. Syl. dit :

    J’ai aimé cette lecture… Pour un petit livre, il s’en passe des choses !

  5. kathel2 dit :

    Tu me donnes envie de le découvrir…

  6. anne7500 dit :

    J’ai carrément adoré ce roman !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s