Fred Pellerin – De Peigne et de misère

7ab89-coeur547ab89-coeur547ab89-coeur54

 

 

 

 

Quand je pense que j’ai failli ne pas y aller !

Fatigue, pluie, froid, autant d’éléments qui me poussaient à rester chez moi.

Mais un petit je ne sais quoi me disait que j’allais rater un bon moment… et ce petit je ne sais quoi se trompait. Ce n’est pas un bon moment que j’ai passé, c’est un moment UNIQUE !

Pendant 1h30 j’ai vu et entendu un zébulon poète raconter les histoires de Saint-Elie-de-Caxton, petit village québécois. (Il m’a parfois fait penser à Yannick Jaulin par sa facilité à imposer un monde d’histoires, mais à un Yannick Jaulin sous amphétamines ! parce qu’il a une de ces énergies le Fred, c’est incroyable !  ).

Avec De Peigne et de misère, Fred Pellerin nous a transportés dans ce village où vivent Méo le barbier, des nonnes à « capines » qui pratiquent la stratégie du clignement alternatif des yeux pour ne rien perdre de ce qui se passe, des abeilles si vieilles que les rayures jaunes ont disparu, une femme qui a enfanté 473  enfants et qui veut se faire « démiraculer » parce qu’elle n’en peut plus…

Tout un univers tendre, fou, joyeux, que Fred Pellerin construit au fur et à mesure en prenant autant de plaisir que les spectateurs à ses trouvailles langagières. Il métaphorise à tour de bras. Il prend du vrai pour en faire du faux qui sonne plus vrai que le vrai.

Le Saint-Elie-de-Caxton qu’il nous fait visiter,  c’est un peu Magasin général de Loisel, la folie en plus.

La salle était hilare devant ce  jeune gesticulateur, acrobate du langage et créateur d’univers loufoque. J’ai ri à en pleurer, comme ça fait du bien !

Merci Monsieur Pellerin !

Faites-moi confiance, s’il passe par chez vous, courrez-y ! Vous ne verrez pas le même spectacle que moi parce qu’à chaque fois il improvise à partir du squelette de l’histoire de Saint-Elie-de-Caxton et de ses habitants. Et ça donne très envie de retourner le voir.(http://www.fredpellerin.com/map_fred_pellerin.html)

Je mets ce spectacle dans le challenge théâtre d’Eimelle, parce que Fred Pellerin n’est pas seulement un conteur. Sur scène il y avait un village, un  nombre incroyable de personnages, j’ai vu des costumes, des accessoires, j’ai entendu de la musique,  des dialogues …. une vraie pièce de théâtre !

Mais c’est toi qui décide Eimelle, c’est toi la chef : 😉

theatre logo14

Publicités
Cet article, publié dans Théâtre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Fred Pellerin – De Peigne et de misère

  1. eimelle dit :

    oui oui oui je prends! Et même que s’il passe près de chez moi, j’irais! Merci!

  2. Mind The Gap dit :

    C’est un canadien ce jeune homme ? Il doit être assez déjanté en effet. 3 coeurs qui battent…ça alerte le lecteur !

    • somaja1 dit :

      Oui, il vaut largement les 3 cœurs ! il habite effectivement ce village au nom improbable, Saint-Elie-de -Caxton. Il est complètement ravagé mais quel talent ! Son imaginaire est sans limite et il sait vraiment créer un univers dans lequel on entre sans problème et avec un réel plaisir.

  3. Asphodèle dit :

    C’est dans ces moments là que j’aimerais avoir un abonnement théâtre quelque part !!! De savoir que tes zygomatiques ont servi me fait chaud au coeur et ton billet m’a fait sourire ! 😉 Bisous.

    • somaja1 dit :

      Un sourire, c’est toujours bon à prendre. Quant aux zygomatiques musclés, je ferais mieux de faire bouger d’autres muscles qui en ont bien plus besoin ! Mais bon, c’est moins plaisant ! 😉 bisous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s