Heather Mallander a disparu

Heather MallanderHeather Mallander a disparu – (Into the blue) Robert Godard – Traduction de l’américain de Catherine Orsot Cochard

Un lieu, l’île de Rhodes.

Un homme, Harry Barnett, la cinquantaine, alcoolique, gardien de la villa d’un ami et homme politique influent anglais.

Une jeune femme, Heather Mallander, qui cherche à se reposer après une dépression suite à la mort de sa sooeur. Elle résidera dans la villa où Harry est gardien.

Peu à peu Harry va quitter son costume de vieil ours. Il se sent attiré par la fragilité de Heather, mais au cours d’une sortie sur le Mont Prophitis Ilias, Heather disparaît, ne laissant aucune trace si ce n’est un appareil photo dans sa chambre.

La police grecque soupçonne bien sûr Harry, mais sans aucune preuve, il n’est pas inquiété plus longtemps.

Pourtant Harry se sent coupable et refuse d’en rester là. Il part à la recherche de la vérité, s’aidant en cela des vingt-quatre photos prises par Heather.

Des photos que n’importe quel touriste aurait pu prendre, mais s’avère être des témoins de l’enquête que Heather menait sur la mort de sa soeur.

Ces photos vont amener Harry à retourner en Angleterre, ce qu’il avait pourtant juré de ne pas faire.

Suivre les traces de Heather va remettre Harry face à tous ses échecs, tous ses regrets, et permet à l’auteur de très habilement faire le parallèle entre la dégradation de la vie de Harry et celle du pays, et ainsi de faire le procès de l’Angleterre tachtchérienne (les scènes chez sa mère sont à la fois émouvantes et pathétiques).

Il dresse également un portrait terrible, et sans doute assez juste, du monde politique et financier.

Toujours est-il que ce roman de plus de 700 pages se lit sans le lâcher. On suit les avancées des recherches à travers les yeux du personnage principal, ce qui donne une tension supplémentaire, et si l’enquête est prenante, le roman ne se limite pas à cela.

J’ai apprécié sa construction et Robert Godard donne aussi à lire des superbes descriptions de l’île de Rhodes. Il met autant de talent dans ses descriptions de l’Angleterre socialement moribonde et ses personnages ne sont pas manichéens. Bien sûr on s’attache à Harry,rarement à jeun, cabossé, découvrant petit à petit qu’il a été utilisé, manipulé, trompé. Mais sa recherche sur la vérité de la disparition de Heather Mallander lui permettra de retrouver un peu de son humanité.

Roman publié une première fois chez Belfond en 1993 sous le titre Les Ombres du passé.

Merci à Asphodèle pour ce prêt.          

mois américain 2014

Challenge Thrillers et polars 2014-2015

Challenge Thrillers et polars 2014-2015

Publicités
Cet article, publié dans Romans policiers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Heather Mallander a disparu

  1. Un bon souvenir de lecture pour moi

  2. Asphodèle dit :

    Psst, pas ce « prêt », je te le donne !!! M’enfin ! Ton billet est une quintessence parfaite du livre qui est loin d’être facile à résumer ! Je suis contente que tu l’aies aimé ! L’analyse sociale et politique de l’Angleterre post « à-tes-souhaits » (tacthemachin) m’a autant passionnée que l’enquête à double tranchant qu’il mène… Bises♥ (et tu te rappelles je suppose les circonstances de cette lecture que je ne lâchais pas !!!)^-^
    P.S. : je viens de réaliser que tu l’as ramené dans la brouette-remorque !!! Oh My God ! 😦

    • somaja1 dit :

      Un peu que je me rappelle les circonstances de cette lecture ! Et même de la couleur du pyjama ! 😉
      Oui il est revenu chez toi par la remorque de MTG. 🙂

  3. Syl. dit :

    Je ne sais pas… à te lire ça me fait envie ! mais pas maintenant. 700 pages.
    Bisou

    • somaja1 dit :

      A l’occasion, si tu le trouves en bibli. C’est vrai que 700 p. , il faut s’y atteler. Les vacances avaient été un temps propice pour cette lecture au longs cours. biz

  4. J’ai découvert cet auteur avec Par un matin d’automne qui m’avait beaucoup plu. Alors pourquoi faire une deuxième incursion dans sa bibliographie ?

  5. Bianca dit :

    J’ai beaucoup aimé Par un matin d’automne, j’ai donc acheté ce pavé qui attend son tour dans ma PAL !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s