Livres dont je n’ai pas parlé : RDV n° 23

Ce mois-ci, deux polars dont je voulais vous parler depuis un moment, deux polars qui traitent de l’amnésie, et dont, étrange coïncidence, les couvertures montrent un oeil.

robe de mariéRobe de marié – Pierre Lemaître7ab89-coeur54

On a tous (enfin, j’espère bien ne pas être la seule !) des moments où la mémoire nous joue des tours. On oublie où est garée la voiture, on ne retrouve pas les clés… Bref, des petits tracas mais rien de grave.

Mais pour Sophie, les choses deviennent de plus en plus angoissantes.

Pourtant tout va bien pour elle, elle est épanouie dans sa vie de couple et dans son métier.

Sa belle-mère l’agace, mais c’est assez normal comme situation, non ?  Jusqu’au jour où la fameuse belle-mère meurt dans les circonstances exactes où Sophie l’a rêvé. Et ce n’est pas le seul « accident » du genre. Elle pense être folle et ne plus contrôler ses pulsions.

La seule chose possible pour fuir cet enfer, c’est du fuir véritablement. Elle change d’identité et devient une fugitive, à l’affût de nouveaux événements tragiques autour d’elle, à l’affût de ce qu’elle pourrait être devenue, et dans l’angoisse d’être découverte.

Et nous, lecteurs, dans tout ça ? Qu’est-ce qu’on en pense ? Elle est vraiment folle ? meurtrière ? manipulée ? innocente ? parano ? schizophrène ?

Tout l’intérêt du roman c’est sa construction, quatre parties qui chacune apporte un éclairage tout en déconstruisant ce qu’on pensait avoir construit des personnages et de l’histoire. Comme dans Alex, Lemaître montre qu’il est un sacré manipulateur de lecteurs. Et c’est ça que j’aime chez lui. Il nous promène du début à la fin, assez surprenante.

Ce qui fait vraiment peur, c’est qu’il ne fait que partir du quotidien, rien d’extraordinaire, mais tout prend des proportions incroyables.

C’est diabolique à souhait.

A dévorer !

 

avant d'aller dormirAvant d’aller dormir – (Before I go to sleep) – S. J. Watson – Traduit de l’américain par Sophie Aslanides

Ça commence sur un petit air de Un jour sans fin, mais en beaucoup moins drôle !

Christine se réveille chaque jour en ayant oublié qui elle est, où elle est et surtout qui partage son lit.

Elle a eu un grave accident vingt ans auparavant et depuis, elle a perdu la mémoire. Non seulement toutes ces années ont été effacées, mais chaque nuit efface de sa mémoire la journée qu’elle vient de vivre. Un vrai cauchemar ! Il semble qu’aucune guérison ne soit possible et Ben, son mari fait ce qu’il peut pour qu’elle ne perde pas complètement pied.

Un jour, un neuropsychiatre la contacte et lui propose une nouvelle thérapie. Son mari n’est pas enthousiaste, il pense que c’est voué à l’échec et ne peut que faire encore plus souffrir Christine.

Pourtant, elle commencera à suivre les conseils du docteur Nash, à l’insu de Ben. Et ces conseils consistent en l’écriture d’un journal détaillant scrupuleusement les journées de Christine.

Au fur et à mesure, elle se rendra compte que certains faits qu’elle relate sont étranges et que son entourage semble lui cacher des choses, sans doute pour l’épargner.

Elle finit par se méfier de tout le monde et pense que quelqu’un, mais qui ?, ne veut pas qu’elle retrouve la mémoire. Mais pourquoi ?

Ce thriller psychologique – premier roman de son auteur – fonctionne d’autant mieux qu’il est écrit du point de vue de Christine, qu’on ne sait rien de plus qu’elle, et qu’on doute et fait les découvertes sur son passé en même temps qu’elle. Pas de temps d’avance pour le lecteur, c’est épuisant !

La paranoïa s’installe assez vite et l’ensemble fonctionne assez bien.

Je dis « assez » bien, parce que j’ai quand même quelques réserves. La longueur d’abord. Il me semble que la même histoire, tout aussi efficace, aurait pu se contenter de moins de 416 pages. Ensuite, et là ce n’est pas la faute de l’auteur, j’ai deviné assez vite la fin, ce qui a un peu gâché le plaisir de lecture.

Pour autant, la construction du roman est vraiment intéressante. Et d’ailleurs, j’ai toujours fait confiance aux éditions Sonatines pour nous donner à lire de la qualité.

Pas un coup de cœur, mais un très bon moment de lecture.

Normalement une adaptation de Riwan Joffé (fils de Roland Joffé) devrait sortir en 2014, avec Nicole Kidman, Colin Firth et Mark Strong.

Jai beaucoup de mal à supporter N. Kidman, mais j’irai sans doute voir ce film, vous vous doutez pourquoi, ou plutôt pour qui  !;)

Challenge Thrillers et polars 2013

Challenge Thrillers et polars 2013

 

 

Cet article, publié dans Livres dont je n'ai pas parlé, Romans policiers, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Livres dont je n’ai pas parlé : RDV n° 23

  1. Syl. dit :

    J’ai ces deux livres dans ma pal ! Peut-être cet été…
    Bise

  2. J’ai lu Avant d’aller dormir et ai fait une chronique, c’est vrai que ça traine un peu en longueur, personnellement j’étais un peu lassée au bout d’un moment .. Mais sinon j’ai adoré 🙂

  3. Kimysmile dit :

    J’ai beaucoup aimer « Avant d’aller dormir » 🙂

    • somaja1 dit :

      Ce roman est bien construit mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable . Pour un roman sur l’amnésie, remarque c’est un peu normal.😉

  4. anne7500 dit :

    Je n’ai encore jamais lu Pierre Lemaître (je sais, c’est une lacune), quant à « Avant d’aller dormir » il m’a laissée sur ma faim…

    • somaja1 dit :

      Il faut que tu lises Lemaître , il sait construire un récit et surprendre à chaque fois. Quant à l’autre je vois très bien ce que tu veux dire.

  5. J’aime bien le sujet des deux romans? Le premier a l’air plus maîtrisé cependant. C’est le meilleur, non?

    • somaja1 dit :

      Tu as tout compris 😉. Mais ce n’est que mon avis, beaucoup de lecteurs ont crié au chef d’œuvre pour le second. Je l’ai lu sans déplaisir mais il n’a pas su me surprendre comme le Lemaître.

  6. J’ai beaucoup apprécié Avant d’aller dormir. Une bonne lecture, au bon moment (Noël). Des bises

  7. dasola dit :

    Bonsoir Somaja, j’ai aussi été « happée » par Robe de marié, d’ailleurs, j’avais lu Travail soigné dans la foulée, aussi haletant et stressant. En revanche, le deuxième pas lu et une de mes amies n’a pas trop aimé. Bonne soirée.

    • somaja1 dit :

      Bonsoir Dasola, J’ai l’intention de lire tout Pierre Lemaître, oui, je suis comme ça ! 😉 J’ai lu Alex aussi (avant Travail soigné, c’est pas très malin, mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’une trilogie). J’aime vraiment sa façon de créer une atmosphère, de camper des personnages étonnants, et surtout de construire un récit qui nous déstabilise continuellement. Bref, tu l’auras compris, je suis fan ! 😉

  8. Didi dit :

    Robe de marié quel livre !!!!
    J’ai été complètement happée (comme le dit Dasola)
    Je n’ai pas encore relu du Lemaitre mais j’ai son roman Au revoir là haut qui m’attends et je suis comme toi bien envie de lire tous ces autres livres : Alex, Travail soigné…et les autres.
    Bisous Somaja et bon long WE pour souffler un peu dans cette course aux grandes vacances….

    • somaja1 dit :

      Je vais aller voir ça ! Encore un billet que j’ai laissé passer. J’fournis pas !!! 😉

    • somaja1 dit :

      Je reviens de chez toi et je me frappe le front en me disant « Mais bien sûr que si, je l’avais lu ce billet ! » Même que je m’étais dit, « il faut que j’écrive le mien, mais comment le faire sans trop en dire ? ». Et là-dessus, tu avais été parfaite. 🙂

  9. sylire dit :

    J’ai bien aimé mai j’ai trouvé cela assez long aussi et on devine la fin, c’est vrai (il n’y a pas 36 possibilités).

    • somaja1 dit :

      Même en connaissant la fin on peut y trouver un intérêt. C’est la petite longueur en trop qui m’a peut-être le plus gênée. Mais ça reste une lecture agréable.

  10. sylire dit :

    Ma remarque concerne « avant d’aller dormir ». « Robe de mariée », j’ai adoré !

  11. eimelle dit :

    Je surligne robe de mariée alors!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s