Italie-Brésil 3 à 2

Italie-Brésil 3 à 2 de Davide Enia,  mis en scène par Alexandra Tobelaim – traduction de l’Itaien (Sicilien) de Olivier Favier

Dieu sait que je ne suis pas sportive et s’il y a un sport que je déteste par dessus tous les autres, c’est bien le foot !

Aussi quand on m’a proposé d’aller voir Italie-Brésil 3 à 2, je n’étais pas enthousiaste.

Et pourtant, j’ai passé un très agréable moment, comme quoi, les a priori !

J’ai parfois quelques trous de mémoire, mais il y a une chose dont je suis sûre : le 5 juillet 1982, je n’étais pas devant ma télé à suivre un match de la Coupe du Monde de foot.

Peut-être que vous y étiez, comme cette famille de Palerme à travers laquelle nous revivons ce match historique … pour les Italiens.

Un nouveau poste de télé couleurs a été acheté spécialement pour cette finale. Et devant ce poste vont se déchaîner les parents, des amis, tous interprétés par un seul acteur, Solal Bouloudnine, accompagné par Jean-Marc Montera à la guitare.

Italie Brésil 2

Une heure de spectacle pour retracer la tension de ces 90 minutes de match. Tous les personnages vont quasiment frôler la folie.

Italie Brésil 1

Plus que le match lui-même, ce sont les réactions des spectateurs devant la télévision qui focalisent notre attention. Il vont passer tour à tour de l’exaltation au désespoir, allant quasiment jusqu’à l’hystérie, pour le plus grand bonheur du public.

Chacun des personnages s’est préparé au spectacle à sa manière, suivant son rite personnel. Pour l’un c’est le café avalé sans discontinuer, pour l’autre une marque de cigarettes infectes mais c’est celle que le personnage a fumé lors d’un précédent match où l’Italie a gagné. L’oncle, lui, porte pour les mêmes raisons, un vêtement fétiche jamais lavé depuis des années !

Plus le match avance, plus la folie monte, et comme on est en Italie, l’enthousiasme sportif se confond rapidement avec la dévotion religieuse .

Solal Bouloudnine est extraordinaire dans cette longue tirade. Il porte le texte de Davide Enia avec une incroyable énergie. Le récit est d’une telle précision que j’ai vraiment eu l’impression de voir cette famille vibrer bruyamment devant un poste de télévision un jour de canicule de juillet 1982. C’est bourré d’humour et de tendresse.

J’en ai oublié que c’était du foot et n’y ai vu qu’un très beau moment de théâtre.

Pour le challenge chez Eimelle CategorieRacine

Cet article, publié dans Théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Italie-Brésil 3 à 2

  1. Asphodèle dit :

    Quand j’ai vu le titre de ton billet, j’ai craint le pire : insolation, forte fièvre, maraboutée par ton voisin ??? 😆 C’est sûr qu’une étude sociologique de ces tiffosi n’est pas de trop ! 1982 ? Je me souviens que les italiens de Nouméa ont fait du chambard toute la nuit et mes deux amies brésiliennes pleuraient à chaudes larmes (véridique)…

    • somaja1 dit :

      Rassure-toi, je vais bien, et je n’ai pas sombré dans la footballmania. La performance de l’acteur était époustouflante et j’avoue que j’ai rapidement oublié le match pour simplement admirer cette étude sociologique. C’est fou ce qu’un match peut changer le comportement humain ! bises

  2. Syl. dit :

    Alors moi aussi, j’aimerais voir ce match !
    Je n’ai pas eu le temps d’aller voir la nouvelle grille d’Equinoxe ! Il passera peut-être par ici…
    Bisous et à bientôt

  3. Mind The Gap dit :

    La prochaine étape c’est d’assister à un match…chez ton voisin…HI HI.
    Je me souviens de cette finale, probablement l’un des rares matchs que j’ai suivi à la télé à l’époque…

  4. eimelle dit :

    Le titre ne m’aurait sans doute pas donné envie, ta critique, si! Je note pour le challenge!

  5. Christine dit :

    J’ai beaucoup aimé ce spectacle vu dans le off 2013. Amateur de foot ou pas on est captivé par les rites et relations que cette faille a avec le sport., Un beau moment de théâtre. La rencontre improbable de deux mondes
    http://le-theatre-cote-coeur.blogspot.fr/2013/07/italie-bresil-3-2-avignon-off-2013.html

    • somaja1 dit :

      Tu as de la chance de l’avoir vu à Avignon. On n’y fait pas que danser 😉 , on y fait aussi de belles découvertes ! Ce spectacle donne de l’énergie et le sourire. Comme quoi l faut savoir dépasser ses a priori !
      Merci de ton passage ici Christine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s