Bilal – encore

Me revoilà avec ma petite obsession du moment : le sieur Bilal et ses nombreux talents.

Il a commis des BD dignes d’oeuvres d’art, mais il a aussi créé des affiches de films, des couvertures de romans pour Dan Frank, réalisé trois films (Bunker Palace hôtel en 1989 , Tykho Moon en 1996 et Immortel ad vitam en 2004).

bunker palace hotel

Affiche de Mon oncle d'Amérique de Resnais - 1980

Affiche de Mon oncle d’Amérique de Resnais – 1980

 

 

 

 

 

 

boro2louvre2louvre

 

 

 

 

 

Il a également exposé au Louvre des photos de tableaux dans lesquels il a intégré des « fantômes » (Les fantômes du Louvre) et a créé  costumes et décors pour le ballet Roméo et Juliette chorégraphié par le talentueux Angelin Preljocaj.

roméo et juliette

 

 

 

 

Bref, il touche à tout, avec talent, et son style est immédiatement reconnaissable.

Pour en terminer avec ma marotte, je suis allée visiter l’exposition « Mécanhumanimal » au musée des Arts et métiers à Paris.

Cette exposition lui a donné l’occasion de faire cohabiter la science et l’imaginaire. Lui qui explore depuis longtemps le rapport entre le mécanique et l’organique, et le thème de la métamorphose, cette exposition lui a permis de laisser libre cours à sa « folie ».

Des oeuvres du musée sont mises en résonnance avec l’univers de Bilal, et ce dernier leur donne un nouveau sens, souvent empreint de poésie, mais aussi d’humour.

L’installation permet de revisiter une oeuvre qui court des années 1970 à aujourd’hui, à travers les thèmes comme « l’humain », « la machine », « les conflits », « l’animal » et « la planète » que l’artiste place au centre de ses préoccupations. Toute la diversité de ces travaux s’y trouve : une centaine de planches originales, de dessins et de toiles sont présentés, ainsi qu’une sélection d’objets, étonnants et rarement exposés, sélectionnés par Enki Bilal et issus des collections du Musée des arts et métiers Mécanhumanimal est aussi une exploration. Quels liens entre l’homme, l’animal et la machine ? Fruit de cette exploration : cinq toiles inédites, mais aussi les réflexions de chercheurs, d’intellectuels et d’artistes invités par Enki Bilal à livrer leur vision de ce qu’évoque pour eux cet énigmatique Mécanhumanimal.     (http://www.arts-et-metiers.net/musee.php?P=89&id=47)

affiche

bleu sang 4sans-titre2 Europe 1

 

 

 

 

Les images viennent de .

L’exposition est visible jusqu’au 5 janvier 2014, n’hésitez pas ! Elle permet aussi de découvrir le musée des arts et métiers, c’est un argument supplémentaire.

 

Cet article, publié dans Expositions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bilal – encore

  1. Syl. dit :

    « On ne peut pas tout faire Chérie ! » c’est ce que B. vient de me dire… J’aimerais bien la voir cette expo !!! C’est superbe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s