Le Passage des Lumières – Episode I : Espoir

le passage des lumières ILe Passage des Lumières – Episode I : Espoir

Catherine Cuenca – illustré par Raphaël Beuchot

 

Zélie a 15 ans. Son oncle Fred est historien et il lui fait part de sa dernière découverte : il a trouvé un lieu qui permet de remonter le temps et d’arriver directement au XVIII ème siècle. Zélie n’y croit pas, mais piquée par la curiosité, elle accepte de retrouver l’oncle Fred dans le jardin d’une maison en ruine. Ne le voyant pas arriver, elle imagine qu’il est déjà entré dans la grotte et elle part le rejoindre. Mais elle ne trouve personne et alors qu’elle ressort de la grotte elle n’en croit pas ses yeux : la maison n’est plus du tout en ruines, il y a même de la lumière et de la fumée qui sort de la cheminée. C’est là que vit le père Aubry, curé en 1789 ! Heureusement ce curé a déjà rencontré l’oncle Fred et il sait que Zélie vient du futur.

Comme si cette rencontre n’était pas suffisamment perturbante, il lui explique qu’elle devra attendre un mois, à la nouvelle pleine lune, pour pouvoir retourner à son époque.

Zélie va donc passer un mois en 1789, juste avant la Révolution. Bien sûr, elle a appris à l’école ce qui s’était passé pendant la Révolution, mais elle ne peut pas en parler,  personne ne comprendrait.

Le curé décide de la garder chez lui mais Zélie devra se faire passer pour une lointaine parente et se plier aux coutumes de l’époque pour se faire la plus discrète possible. La discrétion, ce n’est pas vraiment ce qui caractérise Zélie, jeune fille au caractère bien trempé, intrépide et parfois un peu trop spontannée. Autant de « qualités » qui ne sont pas de bon ton pour une jeune fille bien élevée du siècle des Lumières. Heureusement la vieille servante du curé, Albine, est là pour l’aider. Mais malgré tous les conseils de prudence prodigués par le père Aubry, elle ne va pas pouvoir s’empêcher de se mêler de la vie du village en pleine rédaction des cahiers de doléances. Le jeune et beau Léandre , fils de notable et adepte des idées révolutionnaires, va remarquer cette jeune fille un peu différente et une belle histoire d’amour entre ces deux jeunes que plus de deux siècles séparent va commencer.

Ce premier roman d’une série de 5 (Espoirs, Révoltes, Victoires, Révélations, Trahisons ) qui devraient tous sortir cette année est une belle surprise. Repéré chez Hérisson (son billet ici) j’étais curieuse de voir ce que pouvait donner un roman historique pour jeune à partir de 9-10 ans.

Je n’ai pas été déçue. Une fois accepté le côté « voyage dans le temps », on entre sans problème dans le siècle des Lumières. L’expérience extraordinaire vécue par Zélie permet de circuler dans l’Histoire en train de se faire, et le contexte historique est bien rendu. Grâce à Zélie, le lecteur découvre le quotidien de cette époque – les vêtements, la nourriture, le rapport à l’hygiène, à la santé, le code des bonnes manières… mais aussi les injustices.

Cette confrontation entre passé et présent permet au jeune lecteur de mieux s’identifier à l’héroïne, et comme elle, de se poser des questions sur la période révolutionnaire.

L’histoire d’amour apporte un petit plus, car si en tant que lecteurs « modernes » nous avons connaissance de ce qu’il va advenir du village et de tous les personnages rencontrés, nous ne savons rien encore de ce qui va se passer entre Léandre et Zélie. Comment est-il possible de construire une histoire d’amour entre deux êtres qui vivent dans des siècles différents ?

Dans ce premier épisode, toutes les bases d’une bonne histoire sont posées. De l’aventure, de l’amour mais aussi de l’humour, dû à l’incompréhension entre Zélie et les autres personnages, et aux maladresses de la jeune fille.  

A voir si la suite tient ses promesses.

A noter, la couverture bleu et or du roman qui fait de ce roman un bel objet très bien illustré par Raphaël Beuchot. Chaque chapitre débute par un joli médaillon portant les marques des deux époques.

challenge littérature jeunesse - young adult

 

 

Nouvelle lecture pour le challenge Littérature jeunesse/Young adult

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Romans dits jeunesse, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s