Livres dont je n’ai pas parlé : RDV n° 8

Aujourd’hui une BD en deux partie.

livre de jack - couvLe Livre de Jack – Dessin : O.G. Boiscommun / Scénario : D.P. Filippi
Une bande de gosses des rues dans un monde qui pourrait être celui de Dickens traîne son ennui, leur chef Stanley à leur tête. Pour faire vraiment partie de la bande, Jack doit entrer dans un manoir qu’on dit hanté et y dérober quelque chose. Même si Sam, la seule fille de la bande lui dit qu’il n’est pas obligé de faire une chose pareille, il fonce, il n’a pas envie d’être pris pour un trouillard.
 
    livre de jack - 2
 
 Une fois entré, il lui semble entendre des bruits bizarres, il prend un objet au hasard et ressort plus vite qu’il n’a pénétré dans cet étrange manoir.
 
 
livre de jack - 1Livre de Jack
 Cette expérience le rapproche de Sam avec laquelle il découvre que le livre raconte sa vie au fur et à mesure que les événements arrivent, à la minute près. Pris de peur, ils décident de remettre dès le lendemain le livre à sa place. Mais au matin, le livre a disparu et Jack commence à subir une étrange transformation, comme si quelqu’un avait changé son destin, d’une phrase, et ce quelqu’un ne peut être que l’horrible Stanley.
 Jack et Sam entament alors une course contre la montre pour rompre le sort, et pour que Jack redevienne maître de sa vie.
 
livre de sam - couvLe Livre de Sam – Dessin : O.G. Boiscommun / Scénario : D.P. Filippi

Sam et Jack retournent au manoir por déposer le livre de peur qu’il ne tombe entre de mauvaises mains. Il arrivent dans une immense bibliothèque gardée par de nombreux et étranges enfants qui font tout pour les retenir. Chaque livre conservé là retrace la vie d’un être humain, mais celui de Sam est vide. Les aventures de Sam et Jack continuent dans un étrange jardin au milieu d’animaux de pierre.

J’aime beaucoup l’univers graphique de Boiscommun et dans ce dyptique, il se laisse aller à créer un lieu poétique entre conte et fantastique. On pense à Dickens pour le contexte dans lequel les jeunes héros évoluent, mais aussi à Loisel pour le graphisme parfois.
   
livre de sam - 2
Sa façon de découper les planches – succession de gros plans aux cadrages très différents qui donnent du rythme au récit ou pleines pages qui permettent une pause dans l’histoire – tout cela est très vivant.
livre de sam - 1
On assiste à une explosion de couleurs dans ces deux albums : foisonnement des verts dans le premier, bleu-vert et rouge dans le second. On sent que le dessinateur s’est fait plaisir, et à moi aussi par la même occasion.
C’est donc une lecture agréable que cette histoire même si le scénario est bien loin d’être à la hauteur du graphisme.
 
  Chez Hérisson   : Tokyo Sanpo et Manabé Shima de Florent Chavouet
Chez Missbouquinaix Les Amants de Francfort de Michel Quint / L’Ingénue libertine de Colette / Adolphe de Benjamin Constant
Prochain rendez-vous le jeudi 5 avril
Publicités
Cet article a été publié dans BD /albums, Livres dont je n'ai pas parlé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Livres dont je n’ai pas parlé : RDV n° 8

  1. Ping : Le livre de Jack et Le livre de Sam – Tomes 1 et 2 | Thé, lectures et macarons

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s