Garden of love

garden of love

Garden of love – Marcus Malte

 

 

Très difficile de parler de ce roman où l’atmosphère prend le pas sur l’intrigue, où rien n’est évident, où le lecteur est rapidement plongé dans une noirceur oppressante et quasiment envoûtante.

Alex, flic à la dérive et passablement alcoolisé, reçoit un manuscrit dont le titre inspiré de William Blake est Garden of love, le même que celui que le lecteur a entre les mains. Le jeu de piste commence. Pas de trace d’auteur.  Pourquoi diable Alex a-t-il reçu ça ? C’est d’autant plus étrange qu’il reconnaît sa propre histoire dans ce manuscrit. Qui a écrit cela et pourquoi ?

Alex va partir à la recherche de l’auteur et va ainsi replonger dans des épisodes de son passé qu’il pensait avoir oubliés.

Roman très déstabilisant car il y a plusieurs textes : nous passons de la lecture du manuscrit à celle des cahiers d’un autre personnage, Florence, puis aux carnets d’Ariel, personnage des plus énigmatique, sans compter l’histoire même d’Alex. De quoi se perdre ! Et on se perd vraiment, mais c’est cela qui nous fait avancer. Quelle est la relation entre ces personnages ? Quelle est la vérité dans tous ces récits ? Quelle est la part de fiction et de réalité dans cette fiction que nous propose Marcus Malte ?

Avec ce roman tout le monde est manipulé, les personnages aussi bien que le lecteur.

L’écriture est toujours très maîtrisée, et elle nous fait éprouver tout au long de la lecture un profond malaise. La lourdeur de l’atmosphère faite de non-dits, de secrets, est particulièrement bien rendue grâce à une écriture aussi simple que l’intrigue est complexe. L’auteur projette sans détour, dès le début, le lecteur dans un véritable labyrinthe.

Il ne s’agit pas d’un polar habituel, ici l’enquête se focalise autant pour Alex que pour le lecteur sur la quête de sens.

Un roman qu’il faudrait prendre le temps de relire pour savourer la maîtrise de la construction.

De Marcus malte j’avais déjà lu un superbe roman jeunesse (Il va venir). Garden of Love est le premier roman adulte que je lis de lui, mais c’est certain, je vais continuer ma découverte de cet auteur.

D’autres avis chez Karine –  BladelorL’Or des chambresKathel

Cet article, publié dans Romans policiers, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s