Livres dont je n’ai pas parlé : RDV n° 6

Cette semaine un rendez-vous qui va me permettre d’honorer deux challenges : Jeunesse/Young adult et le mois anglais.

  le secret de l'épouvanteurLe Secret de l’épouvanteur T.3 – Joseph Delaney

Tom Ward, septième fils d’un septième fils, continue son apprentissage auprès de l’épouvanteur. Et ce n’est pas de tout repos. Son maître, M. Grégory,  est du genre dur à la tâche, et acariâtre. Mais il est vrai que quand on passe sa vie à pourchasser les sorcières et les gobelins, on n’a pas envie de rire tous les jours. Malgré tout Tom ne se sent pas si mal dans la maison de Chipenden, non loin de sa nouvelle amie Alice, jeune fille qui semble vouloir échapper à sa condition de sorcière.

Un jour, l’épouvanteur reçoit un message qui l’inquiète suffisamment pour lui faire avancer leur départ pour Anglezarke et sa maison d’hiver. L’hiver justement est à peine commencé et s’annonce déjà terrible. La maison se révèle lugubre, froide et humide et la cave recèle des êtres à faire frémir, notamment une sorcière lamia – lisez cette très bonne série si vous voulez tout savoir sur ce type de sorcière sans jamais avoir osé le demander.

Tom n’est donc pas au bout de ses découvertes et s’apprête à vivre encore des moments très difficiles. Il va devoir lutter contre un nécromancien très proche de l’épouvanteur, et qui tentera par des moyens ignobles de rallier Tom à sa terrible cause. Tom devra aussi supporter la séparation d’avec son amie Alice, et vivre la perte d’un être cher. Au cours de ses aventures dans ce volume, il va en découvrir plus sur son maître et les relations complexes qu’il entretient avec certaines sorcières.

Tom va devoir décider si oui ou non il reste fidèle à l’épouvanteur, il va aussi comprendre pourquoi le vieil homme peine à cacher son aversion pour Alice.

Dans Le Secret de l’épouvanteur, sans toutefois en révéler trop, l’auteur dresse un portrait plus humain de l’épouvanteur. Cet épisode moins mouvementé (encore que…)  réussit à nous étonner encore et toujours. L’épouvanteur et son jeune apprenti se sont pas au bout de leur peine.

  le combat de l'épouvanteurLe Combat de l’épouvanteur – T. 4 – Joseph Delaney

Après un hiver particulièrement difficile, Tom passe l’été à Chipenden à parfaire son apprentissage avec l’épouvanteur, et ses connaissances des sorcières avec son amie Alice.

Mais bien vite nos trois héros vont devoir à nouveau lutter contre les forces du Mal . Et cette fois-ci, il y a urgence car les trois clans de sorcières du district de Pendle, pourtant jusque-là ennemis – les Deane, les Malkin et les Mouldheel – ont fait alliance, et la mise en commun de leurs pouvoirs les rend extrêmement dangereux. Avec leur nouvelle force, les sorcières de Pendle pourraient invoquer le Diable.

Mais Tom doit avant tout retourner à la ferme familiale qui, depuis la mort du père est revenue selon la tradition, au frère aîné. Sauf une pièce, celle que la mère gardait précieusement pour elle seule. Elle a donné les clés à Tom ainsi que toutes les malles contenues dans la pièce. Tom part donc chercher ces malles avec Alice, mais à leur arrivée ils découvrent la ferme détruite, et la pièce de sa mère qu’elle lui avait pourtant dit inviolable a été ouverte. Son frère Jack, sa jeune femme et leur fille ont disparu. Les sorcières sont-elles derrière tout cela ? Sans aucun doute. Tom va tout faire pour sauver sa famille. L’intrigue dans ce nouveau volume est d’une grande richesse. Tom va faire face seul à de nombreux dangers et faire des sacrifices, il va aussi en apprendre plus sur sa mère et la famille de celle-ci. Autre découverte, il se rend enfin compte qu’il a du charme et que les jeunes sorcières n’y sont pas insensibles.

Ce quatrième opus est très sombre, les personnages ne sont pas épargnés, et encore une fois Delaney parle de choix à faire, de loyauté, de tolérance, tout cela avec une plume qui ne faiblit pas, bien au contraire.

L’Apprenti épouvanteur et La Malédiction de l’épouvanteur  ici.

D’autres billets chez Syl et Eiluned

Chez Hérisson :

Deux de plus pour le challenge Jeunesse / Young adult

et deux pour le challenge Mois anglais

Publicités
Cet article, publié dans Livres dont je n'ai pas parlé, Romans dits jeunesse, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s