Citron, fraise et chocolat

citron fraise et chocolatCitron, fraise et chocolat – Kochka

Lucas, 6 ans, vient de perdre son papa dans un accident de moto.

Comment réussira-t-il à aider sa maman à ne plus être triste ? Peut-être en suivant les conseils de son grand-père et en mettant des vœux dans le café de sa mère.

Comment, avec sa mère, réussiront-ils à combler l’absence du disparu et à remplacer ses caresses ?

Ils décident que les baisers de l’absent seront remplacés par des bonbons. Ils en prendront un chaque soir, au hasard, et « ceux au citron seront de petits baisers, ceux à la fraise seront des moyens baisers et ceux au chocolat seront des maxis baisers ».

Très sobre, ce texte très court aborde le deuil avec délicatesse, pudeur et intelligence, en laissant la place à l’espoir.

Kochka est née au Liban, de père français et de mère libanaise. Chassée de son pays par la guerre, elle arrive en France en 1976 où elle fait des études de Droit. En 1997 elle abandonne son métier d’avocate pour se consacrer à l’écriture. Son pseudonyme, Kochka, signifie « chat » en russe.

Cet article, publié dans Romans dits jeunesse, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s