Un p’tit tour dans les îles

Par un beau samedi de printemps…

… un peu pour le plaisir, un peu pour le travail, je suis allée au salon du livre de Montargis (vous me direz, il y a pire comme travail !).

 Au détour d’une allée j’ai vu quelques enfants absorbés dans des albums, discutant de ce qu’ils aimaient : c’est qu’ils connaissaient déjà tout,  l’auteur était venu dans leur classe ! Ma curiosité était éveillée et je me suis approchée de ce stand où l’auteur était là, il avait entamé une discussion avec les enfants, les reconnaissant et les appelant par leur prénom.

 Tandis que mon regard allait d’un album à l’autre sans trop savoir sur lequel s’arrêter, un enfant m’a mis d’autorité  Maé et le lamantin  entre les mains, me disant « Achète celui-là tu verras c’est super bien! ». Devant tant d’enthousiasme j’ai entamé une conversation passionnante avec les deux ou trois enfants présents, ils m’ont expliqué comment l’auteur travaillait les illustrations, ce dernier s’en est mêlé, et ce fut une très belle découverte.

 Il faut dire qu’Alex Godard est Guadeloupéen, et qu’il met dans ses illustrations toute la diversité des couleurs de la faune et de la flore de son île natale. Ses albums sont très documentés – il m’a expliqué avoir passé de très longs moments à observer les lamantins du zoo de Beauval dans le Loir-et-Cher pour Maé et le lamantin. S’il donne à la mangrove, à la forêt ou aux fonds marins un aspect très réaliste, son travail à la craie qui parfois remplit complètement une double page, apporte également une dimension très poétique.

 Bien sûr il y a une histoire, un texte, à chaque fois émouvant, mais ce qui m’a attirée le plus, ce sont ces magnifiques illustrations dans lesquelles on entre littéralement, comme par magie.

 J’ai donc craqué pour deux albums (dont celui fortement recommandé par mon jeune ami lecteur du moment), qui feront le bonheur de deux loulous de ma connaissance.

 Installé à Lyon, Alex Godard se déplace volontiers dans les écoles et semble prendre un réel plaisir à rencontrer ses lecteurs, petits et grands. Avis aux amateurs ! (alex-godard.com)

 Maé et le lamentinMaé et le lamantin Texte et illustrations Alex Godard

 Maé vit avec son père et sa nouvelle femme. Maé ne se sent pas aimée par celle qui remplace sa maman, et elle se sent rejetée. Son refuge, c’est la mangrove. Un jour, elle y rencontre un lamantin qui devient vite son ami.

 

la forêt de coeur boulikiLa Forêt de Coeur-Bouliki Texte et illustrations Alex Godard

 Avec ses yeux de perles noires, Mona avait l’air d’une princesse. La main dans la main, nous avons marché. Partout, la forêt retentissait de chants d’oiseaux invisibles, partout; elle exhalait le parfum sucré des goyaviers. Mais soudain comme une ombre, la nuit a recouvert la forêt… (quatrième de couverture)

 

Publicités
Cet article a été publié dans BD /albums. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s