Cranach au Luxembourg

Quand on a la chance d’être à un saut de puce de Paris, on en profite !

Je me suis donc précipitée à l’exposition Cranach et son temps présentée jusqu’au 23 mai au musée du Luxembourg.

 Bien sûr, comme à chaque fois dans ces grandes expos, difficile d’approcher les oeuvres dans les deux premières salles, difficile de ne pas avoir envie de houspiller (le mot est faible !) ceux qui se collent  à 2 cm d’un tableau, sans parler des accros à l’audio-guide postés des heures, bien agglutinés devant LA pièce maîtresse de la salle. Impossible de voir donc, mais pas d’entendre !  Car parfois ils sont aussi un peu sourds, et mettent l’appareil suffisamment fort pour qu’on en profite un peu, même quand on est passé dans la salle suivante !!!

Bref, si on fait fi de tous ces petits inconvénients, on peut quand même profiter d’un bon moment, et c’était le cas ce jour-là.

 Quatre parties pour découvrir ce peintre : Lucas Cranac, un artiste européen / La cour, les Pays-Bas et l’Italie / Un peintre de la beauté féminine / un acteur de la Réforme protestante.

Autoportraitfemme au chapeauMélancolieSaloméVénus au voile

On reconnaît certaines oeuvres, on en découvre d’autres, et comme à chaque fois mes mêmes deux sens (la vue et le toucher)  ont été en  effervescence, l’un émoustillé, l’autre en état de grande frustration. 

J’ai admiré les étoffes, les détails des broderies, les couleurs (ce rouge !  quelle merveille !), les voiles et les effets de transparence, et les velours …. ah ! ces velours sur lesquels j’aurais tant voulu passer doucement la main ! Frustrant !

Qui a dit « futile » ????

Vous pouvez aussi aller fouiner du côté d’ici.

 Au sortir de l’exposition, soleil magnifique, Paris et ses ruelles entre ombre et lumière, terrasses bondées, bords de Seine déjà noirs de Parisiens venus exposer leurs corps fatigués de trop d’hiver, trop de manque de vitamine A, trop de …trop, parce que c’est bien connu, le Parisien est beaucoup plus fatigué et stressé que le reste de la population.  Si, si, mes amis Parisiens me le confirment

Bref, une belle journée.

Cet article a été publié dans Expositions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s